Impression 3D grand format

Dans l’univers sans cesse en expansion de l’impression 3D, la gamme des matériaux utilisables est devenue vertigineuse, particulièrement pour les applications à grand format. Que vous soyez un expert de l’industrie ou un novice curieux, vous êtes certainement à la recherche d’informations claires et détaillées. Dans cet article, nous allons passer en revue les principaux matériaux disponibles pour l’impression 3D grand format, en mettant l’accent sur leurs propriétés, leur résistance et leurs applications. Soyez prêts à imprimer en grand !

Le PLA (Acide Polylactique) : un classique de l’impression 3D

Le PLA est un polymère bio-dégradable qui se distingue par sa facilité d’impression. L’usage du PLA est répandu de par sa faible température de fusion rendant son utilisation sur une grande variété d’imprimantes possible. Il s’agit d’un matériau idéal pour vos pièces imprimées de grande taille.

En ce qui concerne la résistance, le PLA offre une bonne résistance à la traction avec une moyenne de 60 MPa. Cependant, il présente une faible résistance thermique, ce qui limite ses applications en environnement chaud. Le PLA est généralement recommandé pour les prototypes fonctionnels et les objets décoratifs, mais il n’est pas idéal pour les pièces soumises à de fortes contraintes ou à des températures élevées.

comparatif des matériaux

 

L’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) : pour une meilleure résistance

L’ABS est un autre matériau fréquemment utilisé en impression 3D. Il est connu pour sa résistance aux chocs et sa résistance thermique, ce qui le rend plus durable que le PLA pour certaines applications. L’ABS peut être utilisé avec la plupart des imprimantes 3D FDM (Fused Deposition Modeling).

L’ABS a une résistance à la traction de 42 MPa, mais sa résistance aux chocs et sa résistance thermique sont plus élevées que celles du PLA. Il est également résistant aux produits chimiques, ce qui peut être un avantage pour certaines applications. Toutefois, l’ABS nécessite une température de fusion plus élevée que le PLA, ce qui peut poser des problèmes de déformation lors de l’impression de grandes pièces.

La résine SLA : pour une impression de haute précision

La technologie d’impression SLA (Stéréolithographie) utilise une résine photosensible qui est durcie par un laser pour créer des pièces. Cette technologie est réputée pour sa capacité à produire des pièces de haute précision avec une excellente finition de surface.

A lire aussi  Impression 3D dans l'espace : comment elle façonne l'exploration spatiale

La résine SLA possède une résistance à la traction allant jusqu’à 55 Mpa. Son principal avantage réside dans sa résolution d’impression, qui peut être beaucoup plus élevée que celle du PLA ou de l’ABS. Cependant, les pièces imprimées en résine SLA ne sont pas aussi résistantes aux chocs que celles imprimées en ABS, et elles peuvent être plus coûteuses à produire en raison du coût de la résine.

L’acier inoxydable : pour une solidité à toute épreuve

L’acier inoxydable est un matériau robuste et résistant à la corrosion, ce qui le rend idéal pour les pièces de grande taille. Il est utilisé dans la fabrication additive grâce à la technologie DMLS (Direct Metal Laser Sintering).

L’acier inoxydable offre une résistance à la traction impressionnante, avec des valeurs pouvant atteindre 500 MPa. Il est également très résistant à la chaleur et aux produits chimiques, ce qui en fait un choix populaire pour les applications industrielles. Cependant, le coût d’impression et le post-traitement nécessaires rendent ce matériau plus cher que les autres matériaux mentionnés précédemment.

Choisir le bon matériau pour vos impressions 3D à grande échelle est une démarche complexe qui dépend de plusieurs facteurs : la taille de votre pièce, les propriétés mécaniques requises, l’environnement d’utilisation, et bien entendu, votre budget. En résumé, le PLA et l’ABS sont des choix économiques pour des prototypes fonctionnels et des objets décoratifs, la résine SLA est idéale pour les pièces de haute précision, et l’acier inoxydable est un excellent choix pour les applications industrielles nécessitant une grande résistance. Quel que soit votre choix, l’important est de bien connaitre les caractéristiques de chaque matériau pour faire le meilleur choix pour vos projets d’impression 3D. Alors, prêt à imprimer en grand ?